Stockholm à la carte – Guide pratique de la capitale suédoise

Stockholm selon Lugnet.

Première personne à avoir répondu à l’enquête : Lugnet (calme en suédois) française et suédoise d’adoption depuis 1996.

Stockholm depuis Monteliusvägen

Stockholm, vue depuis Monteliusvägen

– Petite présentation personnelle
Après des études de droit en France et Allemagne je suis arrivée en Suède en 1996. J’ai du compléter ma formation pour trouver du travail. Je vis avec un suédois (j’ai moi aussi un passeport suédois) et nous avons un petit garçon né fin 2007.

Après un an d’études à l’université de Stockholm j’ai déménagé pour Uppsala (pour les études) pour redéménager vers Stockholm en 2003 (pour le travail). J’ai changé de boulot mais je travaille toujours dans la capitale et il me semble peu probable que je la quitte dans les prochaines années. Quant à un retour en France je n’y pense pas car je suis ici chez moi et mon activité professionnelle ainsi que celle de mon ami sont difficilement transposables…

– Ce que tu apprécies le plus à Stockholm
A Stockholm j’apprécie la grande ville proche de la nature ! Quel luxe de pouvoir se balader au bord de l’eau lors de la pose déjeuner !

– Ce que tu apprécies le moins à Stockholm
Moins positif que nos familles respectives soient loin… mais elles le seraient si on habitait Strasbourg aussi… et ça semble long pour les places en garderie (enfin dans celle que je veux).

– Tes conseils pour un séjour à Stockholm (3 à 5 choses à ne pas manquer selon toi)
Ne pas manquer Skansen, le musée Vasa, le Nord de Södermalm avec ses points de vue Monteliusvägen et Fjällgatan (de préférence au coucher du soleil), et l’archipel. Il ne faut pas non plus oublier les nombreux endroits où prendre un café/gâteau c’est sympa…

– Autre remarque
Le suédois c’est pas difficile ! Le plus dur c’est la prononciation mais il suffit de se jeter à l’eau… (NDLR : je me demande si cette remarque ne m’est pas destinée !)

Le blog de Lugnet

8 reflexions sur “Stockholm selon Lugnet.

  1. philippe

    euh je crois qu’en anglais c’est quand meme beaucoup plus simple. Essaye par exemple de traduire le verbes « to put » en Suedois de maniere simple. Et pour ce qui est de l’allemand, tu as sans doute raison, mais c’est quand meme un peu moins extreme (mais bon, je suis a moitie allemand et sans doute biaise). Par ex., d’apres mon dico, le verbe « lägga » peut s’utiliser avec 17(!) prepositions differentes, a chaque fois avec un sens radicalement different…

  2. philippe

    pour ce qui de la langue suédoise, c’est vrai que ca n’est pas difficile *au premier abord*, mais ensuite on découvre le monde mystérieux et cruel des PREPOSITIONS (« I skolan », « PÅ gymnasiet », « VID universitetet »…) , inventé je pense par le gouvernement suédois pour limiter le flux de migrants vers leur beau pays 😉

  3. Ludovic

    Effectivement, déjà que je ne parle suédois que très rarement et généralement à des heures avancées de la journée (ou de la nuit c’est selon), je ne pense pas avoir discuté avec toi autrement qu’en français 😀

    Mais qui sait, peut être un jour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *