Stockholm à la carte – Guide pratique de la capitale suédoise

Stockholm selon Philippe.

Philippe répond à l’enquête et même plus avec une petite critique (à laquelle j’adhère à 100%) du trio gagnant Systembolaget, Apoteket et Vardcentralen.

– Petite présentation personnelle
J’ai 39 ans, chercheur à l’Université, je vis à Stockholm depuis janvier 2005 et parle suédois couramment. Je suis marié avec une suédoise et nous avons un fils de 18 mois. J’habite à Hammarby-Sjöstad, le nouveau quartier au sud de Södermalm.
Après 5 ans à Paris, nous avons déménagé en Suède parce-que ma femme avait trouvé un poste intéressant à STHLM (Stockholm) et que j’ai réussi à obtenir une « délégation » de mon poste (travailler à l’Université de Stockholm tout en restant payé par la France… ah les joies du fonctionnariat à la française).

– Ce que tu apprécies le plus à Stockholm
C’est sans doute une évidence, mais c’est la proximité de la Nature et de la mer. Il suffit de prendre son vélo, et en 5 minutes on peut être soit en pleine forêt (une « vraie » forêt, pas un truc artificiel genre bois de Boulogne), soit sur une plage, soit dans un pré à faire un picnic.
Autre point positif, le standard des habitations, largement au-dessus de n’importe quel appart parisien.
Last but not least, le fait que toute la ville soit extrêmement « baby-friendly ». Tous les restos, cafes, magasins, etc… (sans même parler des transports en commun), sont fait pour accueillir poussettes et enfants, c’est assez incroyable.

– Ce que tu apprécies le moins à Stockholm
Je dirais que c’est la Trinité maudite Apoteket – Systembolaget – Vardcentralen.

Systembolaget à Kiruna

Le Systembolaget de Kiruna

Je m’explique pour les non-initiés : les « Systembolaget » sont les magasins d’état seuls autorisés à vendre de l’alcool. Ils sont très peu nombreux (400 en tout en Suède !) et ont des horaires d’ouvertures très restreints (18h en semaine, fermés le samedi après-midi et le dimanche). Cet état de quasi-prohibition est assez pénible à vivre au quotidien; en gros il faut planifier à l’avance quand et comment aller acheter une malheureuse bouteille de vin. De plus, il crée à mon humble avis une relation totalement malsaine à l’alcool, avec frustration permanente, fascination refoulée et biture incontrôlée le week-end (les Suédois vous diront qu’ils ont le Systemet parce-qu’ils ont ce problème avec l’alcool… j’aurais tendance à croire que c’est plutôt l’inverse)

Dans un registre différent, l’Etat contrôle aussi les pharmacies. Celles-ci (« Apoteket ») sont elles aussi très peu nombreuses (1 pour 11000 habitants en moyenne, à comparer à 1 pour 2000 en France) avec des horaires d’ouverture semblables à ceux du Systembolaget. Nous habitons par exemple dans un quartier de 15000 habitants sans une seule pharmacie, et nous sommes à quasiment 1/2 heure de la plus proche (fermée le dimanche et en soirée). Cela peut parfois être très pénible quand on a mal à la tête à 9h du soir et que la boîte d’aspirine est vide. Par ailleurs, un grand nombre de médocs ou produits de base en France sont introuvables ici (Biafine, somnifères; Alcool à 90 (car peur que les gens se mettent à le boire), Betadine, etc…).

Pour ce qui est des médecins, là encore l’état (enfin, les communes) a un contrôle quasi total. Il n’existe quasiment que de grands dispensaires publics, regroupant 5 à 10 médecins, où il est très difficile d’obtenir un rendez vous. Comme pour les Apoteket, tout cela part d’une intention louable, à savoir éviter que les gens n’abusent des médocs et des docteurs (comme en France). Mais le résultat est que tout le système de santé semble tendre à un seul but : dissuader les gens de consulter un médecin.
Par exemple, pour les enfants, la règle admise par tous est qu’on ne va voir le médecin qu’au bout de 3 jours à plus de 40 de fièvre (véridique !). La visite à domicile est elle, bien entendu, totalement inexistante.

– Tes conseils pour un séjour à Stockholm (3 à 5 choses à ne pas manquer selon toi)
– Une mini-croisière en bateau dans l’Archipel. Un must absolu, et pas cher en plus, pour lequel il suffit de se pointer sur le quai en face du « Grand hotel » et de sauter dans le premier bateau en partance.
– La vieille ville: une évidence mais c’est très beau (à part la rue hyper touristique Västerlangagatan).
– Les vieilles maisons de Södermalm, notamment autour de « Vitabergsparken », « Fjällgatan » (avec en plus la plus belle vue sur la ville), ou le long de « Monteliusvägen ».
– Un « Smörgåsbord » (buffet traditionnel suédois) à la véranda du « Grand Hotel ». Un peu cher (45 €), mais une soirée classe et inoubliable.
– Si on a des enfants : Skansen.

– Autres remarques
Un grand bonheur : tous les Suédois parlent parfaitement anglais (honte à nous tous pauvres français). Un autre grand bonheur : leur grand civisme et leur ouverture sur le monde et les étrangers. Un moins grand bonheur: leur conformisme et le politiquement correct un peu pesant qui imprègne la société.

– Une adresse pour un café
« Stadsmission » cafe, au centre de Gamla Stan
« Cafe String » à Södermalm

– Une adresse pour un déjeuner

La Cafet’ du Musée d’art moderne
La Cafet’ de l’hopital « Ersta Sjukhuset » (en été, terrasse extraordinaire)

– Une adresse pour un diner entre amis

« Tranan » à Odenplan
Le Smörgåsbord de « Grand Hotel Veranda »

– Une adresse pour un diner romantique
Pas trop cher : « Sardin » à Nytorget
Cher : Esperanto à Vasastan

– Une adresse pour une bière

« Ljunggrens » sur Götgatan

Philippe.

13 reflexions sur “Stockholm selon Philippe.

  1. Ludovic

    bombo > J’ai approuvé ton commentaire parce qu’on est est en démocratie et que chacun a donc le droit de s’exprimer. Mais j’ai vraiment hésité. Pour deux raisons : l’orthographe de type SMS (j’ai horreur de ça) et la description d’un comportement qui fait que certains systèmes sociaux (dont celui de la France) sont en perdition.

  2. bombo

    ca m a l air compliké tout ca j’ai trouvé un moyen plus rapid pour les medoc je me les fais envoyé via la france par dhl bien sur par un pote a son taf et un autre pote avec sa cmu il me fait les course de medoc et c regler
    faut utilisé les amis faut bien kil servent a qquechose lol
    en tout cas dans tout ce que vous dite ca donne pas envie d aller chez le toubib
    j’ai encore rien compris au system de la medecine suedoise oulala c compliké patientons

  3. Fred

    Bon en fait Ludovic si on est suivit par un médecin pour cause d’allergie on peut juste lui téléphoner et il envoie une ordonnance électronique à la pharmacie. c’est ce que je fais avec le mien « Salut Kjell, je n’ai plus de comprimés pour mon allergie mon numéro de sécu est le tant, speux tu me faire une ordonnance ou veux tu me donenr un rendez vous? mon numéro de secu est le 72XXXX-XXXX. » ca marche trés bien…

  4. Ludovic

    Fred > Effectivement, c’était sans ordonnance. Ca fait 2 ans que je n’ai pas mis les pieds chez le médecin et je ne me sentais pas d’aller dans un vårcentral sur mes heures de boulot pour une malheureuse boite de Loratidin à 5€ 😀

  5. philippe

    Je suis d’accord qu’en France, le problème est sans doute encore pire avec les prix des médicaments sans ordonnance.
    @FRED: je ne suis d’accord que la situation est la même à la campagne en France et en Suède. J’ai grandi dans un bourg de 4000 habitants, et il y avait 2 pharmacies, dont l’une était tjs ouverte le dimanche. A ma connaissance, dans chaque canton français, il y a tjs une pharmacie de garde le w-e ou le soir. En Suède, il n’y a RIEN. De plus en France, à la campagne, le médecin se déplace. En Suède c’est tout simplement inconcevable.
    MAIS je suis bien d’accord qu’il faut s’adapter à son pays d’accueil. J’ai lancé ce truc sur Apoteket/Systembolgat & Co uniquement parce-que je devais remplir la rubrique « ce ne qui me deplait en Suède ». Je suis très heureux en Suède, no problem, mais je voulais juste remettre un peu les choses à leur place quant au mythe du système de santé suédois.

  6. Fred

    Ludovic c’est bizarre car moi on me donne de la loratidin quand c’est sur ordonnance. Si c’est par sur ordonnance c’est pas sponsorisé (en fait le nombre de pilules que tu donnes laisse penser que c’est pas sur ordonnance). En France c’est pareil ce qui n’est pas sur ordonnance c’est tarif libre. De mon temps on pouvait alors payer le double pour une pilule normale (sans ordonnance à l’époque) en changeant de pharmacie! Ici la pilule est toujours comprise dans högkostnadsskyddet…

    Bon on s’adapte hein j’ai toujours de l’aspirine chez moi MAIS je n’ai habité une grande ville en France que pendant 4 ans. Sinon j’ai habité en campagne et là la situation était la même: prendre la route pour faire ses courses, voir un médecin ou aller dans une pharmacie… le problème n’en n’est pas un pour moi. Je trouve aussi bien que mon médecin fasse les prises de sang etc sur place.

  7. Ludovic

    Un truc surprenant venant d’une pharmacie sous le contrôle de l’Etat. Pour les allergies, on me propose toujours la Claritine (85 sek les 14 pillules) alors qu’on peut avoir de la Loratadin (générique) pour 41 sek les 30 pillules. On cherche à réduire les dépenses de santé ou on essaye de faire de l’argent ?

  8. philippe

    petit complément:
    @FRED/HIBISCUS: pour les Apoteket, j’admets volontiers qu’il n’est pas *totalement* impossible d’avoir accès à un médicament quand il le faut. Mais, sans être désespérée, la situation est pour le moins grotesque: j’habite près du centre d’une agglomération de 1,5 millions d’habitants et, si je veux aller acheter une aspirine, je dois faire une expédition de plus de 3/4 h aller-retour (même en pleine semaine). Si par malheur on est soi-même malade (ce qui est souvent le cas quand on a besoin d’un médoc), cela peut-être franchement pénible. Et encore, là je parle de STHLM, la capitale. Dans une plus petite ville, là c’est carrément la zone. Par ex; chez ma belle-famille à Borlänge (50000 hab.), nous avons parfois été dans une situation totalement kafkaïenne où l’un de nous avait une migraine ou une bonne crève; et nous avons du attendre tout un w-e à « souffrir » inutilement en attendant que l’Apoteket ré-ouvre le lundi matin. Une fois, nous avons finalement décidé d’aller aux urgences de l’hopital de Falun (à 20km) pour trouver de l’Alvedon…n’importe quoi.

  9. philippe

    @FRED: mea-culpa, je reconnais que j’ai un peu exagéré sur le Vardcentralen, la situation s’est pas mal améliorée à Hammarby-Sjöstad ces derniers temps. Mais on est quand même TRES loin du confort que je pouvais avoir à Paris, ou en gros je decscendais dans la rue et m’arrêtais ou premier immeuble où je voyais une plaque indiquant un médecin (en gros, au bout de maxium 100m). Pour ce qui est de la pharmacie de Sickla, je sais qu’elle est ouverte le dimanche, mais:
    1) seulement jusqu’à 17h,
    2) c’est tout de même à 25mn à pied (surtout avec un petit enfant)
    3) ca ferme quand même hyper tôt en semaine

    @HIBISCUS: Yep, il y a qqes pharmacies qui commencent à ouvrir le w-e, notamment les « Apoteket-Shop », mais tout ceci reste quand même assez anecdotique comparé à la France. Et, je le répète, le soir, à part la pharmacie de City, RIEN. D’ailleurs dans l’exemple que j’ai donné dans mon texte, j’aurais plutôt pu remplacer 9h du soir par 18h30…

  10. hibiscus

    Ma pharmacie à Tyresö centrum est aussi désormais ouverte le dimanche. Drôlement pratique, même si quand j’y suis allée, il n’y avait pas un chat. J’ai peur qu’ils suppriment les ouvertures le dimanche s’ils trouvent que ça leur revient trop cher …

    Pour le Systembolaget, je bois peu, donc ça ne me gêne. Il « suffit » de s’organiser un peu. Mais je rejoint l’argument de Philippe : je ne suis pas sûre que ce soit la bonne solution pour limiter la consommation d’alcool.

    Pour les vårdecentraler, c’est après 8-9 ans passés en Suède que je commence vraiment à râler. Et pas de possibilité de réserver par mail dans le mien.

  11. Fred

    Philippe! Change de médecin! Le mien a des heures où il admet les gens tous les jours (un peu comme le drop in chez le coiffeur quoi..) et sinon il donne les rendez vous par email ou téléphone de facon tout à fait correcte… On habite le même quartier (et mon médecin n’est pas celui du quartier avec un desquels nous avons une expérience pas terrible). NB: la pharmacie de Sickla est ouverte le dimanche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *