Stockholm à la carte – Guide pratique de la capitale suédoise

Le curling.

J’ai découvert le curling seulement lors de mon arrivée en Suède, lors d’un long hiver rigoureux. C’est un sport qui se joue en équipes, sur une piste de glace !

Halle de curling à Stockholm

Halle de curling à Stockholm

Le curling

Même si ce sport se pratique sur la glace, les joueurs n’ont pas de patins à glace mais des chaussures spéciales avec deux semelles différentes : une qui glisse et l’autre qui adhère sur la glace. La piste fait une cinquantaine de mètres de long et les pierres en granite pèsent environ 20 kg. Heureusement on ne soulève pas les pierres mais on les fait glisser sur la glace ! Le but du jeu est de les envoyer dans la cible à l’autre bout de la piste, au plus proche du centre de celle-ci. Ce jeu aurait été créé en Écosse en 1500, d’ailleurs aujourd’hui c’est là que se trouve la Fédération mondiale de curling, à Perth. La version moderne du curling arrive en Suède à la fin du XIXème siècle, on compte 5000 joueurs de curling inscrits dans des clubs en Suède. Le sport est très populaire au Canada. Le mot curling vient de l’anglais, il désigne la rotation de la pierre sur la glace.

Déroulement d’une partie de curling

Les deux équipes qui s’affrontent sur une piste sont composées de quatre joueurs. Chaque équipe a huit pierres, cela fait donc deux pierres par joueur. Les participants jouent chacun leur tour. On fait glisser les pierres en se mettant accroupi pour se lancer sur la glace avec une jambe tendue en arrière et une main en avant tenant la pierre grâce à sa poignée. Ensuite on lâche la pierre vers la cible appelée maison. En lâchant on donne une légère rotation à la pierre pour contrôler sa trajectoire. Quand une personne a lancé une pierre les autres membres de son équipe doivent balayer devant la pierre pour qu’elle arrive au plus proche du centre de la cible. En effet le balayage réchauffe la glace ce qui diminue la friction et permet à la pierre de glisser plus loin. Puis le principe ressemble à celui des boules : il faut placer les pierres au plus proche du centre de la cible et dégager les pierres des adversaires en les tapant avec d’autres.
À la fin d’un round on compte les pierres les plus proches du centre de la cible d’une équipe, jusqu’à la meilleure pierre de l’autre équipe.
Le plus dur est de lancer assez fort mais pas trop !

Où jouer à Stockholm

Attention les halles de curling sont fermées l’été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *